Le scandale de la sous-traitance n’est toujours pas réglé

Selon Unia, les employés qui avaient été exploités n’ont toujours pas retrouvé de travail et ont été démarchés par une société peu scrupuleuse en Italie.
source :