Diamscity

Chaleur du mois de mai : pourquoi il s’agit d’une crête, et non d’un dôme

Les températures élevées enregistrées en ce mois de mai 2022 est la conséquence d’un blocage anticyclonique qui n’a heureusement pas l’intensité du phénomène de « dôme de chaleur » constaté en 2021 au Canada, en Grèce et Turquie.
source : Sciences et Avenir