Diamscity

INTERVIEW. « 99 cas de ‘soucoupe volante’ restent inexpliqués malgré nos enquêtes »

À Toulouse, le Geipan étudie chaque année près de 700 signalements de phénomènes aérospatiaux non identifiés, précise son directeur. La plupart avec succès… Mais certains résistent à l’analyse.
source : Sciences et Avenir