«Florence m’a rendue malade» : le syndrome de Stendhal, quand la beauté d’une ville fait chavirer les touristes

LE SYNDROME DU VOYAGEUR (2/4) – Les chefs-d’œuvre artistiques de la ville toscane attirent chaque année des millions de voyageurs. Certains, plus sensibles que d’autres, finissent par en perdre la tête.
source : Le Figaro